skip to Main Content
Les dernières informations

Reprise généralisée des activités équestres !

La 3ème phase de déconfinement a débuté le 22 juin et dans ce cadre la reprise des activités équestres se généralise.

Une instruction du ministère des sports publiée ce jeudi 25 juin vient préciser les conditions de reprise des activités sportives.

Consulter la Fiche de reprise des activités équestres qui comprend :

Les règles générales pour la pratique, en club, sur la voie publique et lors de compétitions ;
Les aménagements imposés par le contexte sanitaire ;
Le protocole d’organisation des compétitions équestres.

Consulter la fiche  : FicheRepriseActivitesEquestres_FFE_20200625

Nouvelle aide accessible aux centres équestres

La Chambre d’Agriculture d’Ile-de-France nous informe d’une nouvelle aide pour laquelle les centres équestres sont éligibles.

Des enveloppes d’aides exceptionnelles ont en effet été votées par les Conseils Départementaux, dont 500 000 € pour chacun des départements des Yvelines et de l’Essonne. Les démarches sont en cours pour les départements du Val d’Oise et de Seine-et-Marne.

Pour déposer un dossier, le centre équestre doit justifier d’une perte de chiffre d’affaires supérieure à 30% sur les mois de mars et d’avril 2020.

Les demandes seront instruites par la Chambre d’Agriculture d’Ile-de-France. Les démarches à accomplir sont détaillées dans le courrier d’accompagnement en PJ.

Les deux documents en PJ sont à retourner complétés avec votre dossier :

*   Formulaire de demande – les deux premiers onglets (Identification demandeur et CA Mars-avril) sont à compléter, le document devra être signé avant envoi postal
*   Déclaration des aides reçues
L’ensemble de votre dossier devra être envoyé avant le 22 juin par courrier (Chambre d’Agriculture de Région Ile-de-France 19 rue d’Anjou 75008 PARIS) et par mail à Frédérique Brilland (frederique.brilland@idf.chambragri.fr). Il vous sera possible de retourner d’éventuels justificatifs manquants après cette date.

Les établissements des départements non cités sont également invités à envoyer un dossier afin de faire remonter les demandes.

Pour toute question, vous pouvez contacter Elise Lemarchand (elise.le-marchand@idf.chambragri.fr)  ou Frédérique Brilland (frederique.brilland@idf.chambragri.fr / 01 39 23 42 40).

Courrier_accompagnement_Plan_d_aide_Collectivites

Declaration_aides_recues_regime_covid

Toutes_filieres_eligibles_Formulaire_demande_050620 (2)

Source CREIF

Reprise des activités équestres : les nouvelles règles de pratique

Depuis lundi 11 mai, il est de nouveau possible de pratiquer certaines activités sportives en club et notamment dans les centres équestres.

Un décret du 11 mai 2020 ainsi qu’un guide du Ministère des sports par activité sont venus préciser les nouvelles règles à respecter et dont voici un résumé.

Les ERP de type PA peuvent ré-ouvrir au public, les établissements de type X (manèges couverts) et R restent fermés.

Attention, un centre équestre est composé généralement de plusieurs ERP : manège, bureau, carrière, etc. La réglementation précise que deux établissements distants de plus de 5 mètres sont considérés comme autant d’ERP distincts.

Ainsi, il est normalement possible d’utiliser votre carrière même si un manège clos et couvert est également présent sur la structure. Le but de cette disposition étant de pratiquer dans un cadre ouvert ou semi-ouvert.

Le guide du Ministère pose quant à lui une tolérance à l’égard des manèges qui ne sont pas complètement clos. L’absence de fermeture du manège sur tous les côtés permet de garantir une circulation d’air suffisante.

La pratique équestre de plein air redevient autorisée sur les chemins et itinéraires ouverts au public.

Les regroupements de plus de 10 personnes sont interdits, cependant un établissement équestre peut recevoir plus de 10 personnes. Un même ERP de type PA peut également accueillir plus de 10 personnes dans des conditions de nature à permettre le respect des règles distanciation physique individuelle au sein de chaque groupe et entre ces derniers.

La distanciation physique imposée est d’un mètre entre deux personnes physiques. Pour la pratique sportive, elle est portée à cinq mètres pour une activité physique et sportive modérée et à dix mètres pour une activité physique et sportive intense.

Les sportifs inscrits sur les listes des sportifs de haut niveau peuvent pratiquer des activités physiques et sportives, au sein des établissements relevant des types X et PA. La limite de dix personnes ne s’applique pas.

Il appartient au dirigeant de mettre en œuvre les mesures de nature à permettre le respect de ces dispositions et peut, à cette fin limiter l’accès à sa structure.

Source FFE

Back To Top