skip to Main Content
COVID-19

Point sur les mesures nationales et régionales

Aides MSA IDF

L’Aide Prévention Covid :
Vous pouvez bénéficier d’une aide rétrospective, à destination des établissements de moins de 50 salariés : cette aide technique et financière plafonnée à 1000€ pourra prendre en charge 100% de vos dépenses de prévention et de protection collectives réalisées depuis le 16 mars 2020. Exprimez votre demande en renseignant le formulaire : eFormulaire APCOVID avant le 30/07/2020 auprès du service Santé Sécurité au Travail via contactsst@msa75.msa.fr ou directement auprès de vos conseiller en prévention ou médecin et infirmier du travail.

L’aide APCOVID sera alors attribuée, en fonction des disponibilités budgétaires, à partir du 15/08/2020.

Accompagnement individuel :
D’autres actions de soutien des structures équestres existent telles que l’aide financière simplifiée agricole ou encore des formations « approche du cheval en sécurité » pour vos salariés.

Pour aborder ces sujets et profiter de ces aides, nous vous invitons à vous rapprocher de votre conseiller en prévention des risques professionnels :

· Farid Chirouf : chirouf.farid@msa75.msa.fr (77 au nord de la N4)

· Patricia Martin : martin.patricia@msa75.msa.fr ( 77 au Sud de la N4)

· Celine Dhooghe : dhooghe.celine@msa75.msa.fr (95 Ouest et 78 Nord)

· Thierry Michotey : michotey.thierry@msa75.msa.fr (78 Sud)

· Francois Bailly : bailly.francois@msa75.msa.fr (91)

· Raymond Bykoukous : bykoukous.raymond@msa75.msa.fr (75, 93, 94, 95 Est)

Une cellule de soutien moral et psychologique pour les personnes en situation de mal-être:
Vous pouvez contacter les médecins du travail des territoires d’IDF via la responsable administrative de la santé au travail au 01 49 85 52 90.

Ou contactez les responsables départementaux de la MSA IDF

• 77 : Pierre Basile au 06 87 89 16 60

• 78 : Christine Fournier au 06 83 75 36 98

• 91 : Stephan Pasco au 06 30 49 19 35

• 95 : Nathalie Ledebt au 06 83 75 35 74

• 75/92/93/94 : Corinne Goy au 06 83 75 30 85

Source CREIF

Reprise généralisée des activités équestres !

La 3ème phase de déconfinement a débuté le 22 juin et dans ce cadre la reprise des activités équestres se généralise.

Une instruction du ministère des sports publiée ce jeudi 25 juin vient préciser les conditions de reprise des activités sportives.

Consulter la Fiche de reprise des activités équestres qui comprend :

Les règles générales pour la pratique, en club, sur la voie publique et lors de compétitions ;
Les aménagements imposés par le contexte sanitaire ;
Le protocole d’organisation des compétitions équestres.

Consulter la fiche  : FicheRepriseActivitesEquestres_FFE_20200625

Une aide exceptionnelle pour les centres équestres et poney-club coordonnée par l’IFCE

Pour faire face à la crise économique liée aux mesures sanitaires mises en place pour faire face au COVID-19, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le Ministère des sports et le Ministère de l’Action et des Comptes publics s’engagent sur la mise en place d’une aide exceptionnelle pour les centres équestres et poneys clubs en lien avec les besoins d’entretien incompressibles des équidés.

Les structures concernées sont tous les établissements professionnels d’activités physiques et sportives équines.
Cette mesure a été concrétisée par le décret n° 2020-749 du 17 juin 2020, paru au journal officiel du 19 juin 2020, portant création d’un dispositif d’aide exceptionnelle pour les centres équestres et les poneys clubs recevant du public touchés par les mesures prises pour ralentir la propagation de l’épidémie de COVID-19 et l’arrêté AGRT2013408A, paru au journal officiel du 24 juin 2020.

Décidée par le Parlement, cette aide est à destination des centres équestres et poneys club au sens large sans distinction d’appartenance ou non à une structure fédérale. Elle s’adresse aux structures professionnelles pratiquant des activités physiques et sportives (conditions justifiables par un numéro SIREN et la carte professionnelle d’une personne assurant des missions d’encadrement des activités physiques et sportives au sein de l’établissement).

L’aide ne concerne que les équidés destinés à ces activités (pas les équidés de propriétaires en pension, pas les animaux d’élevage). L’établissement doit être propriétaire de ces équidés (en propriété, en location ou au pair), et en assumer seul la charge (pas les demi-pensions ni les équidés qu’il loue à ses cavaliers).

L’Institut français du cheval et de l’équitation « assure l’instruction des demandes et procède au paiement des subventions ». Une plateforme de saisie de demande de l’aide a donc été mise en place par les services de l’IFCE afin d’effectuer la demande: https://diffusion.ifce.fr/index.php/survey/index/sid/841899/newtest/Y/lang/fr

Source IFCE

Back To Top